cellulite

Le traitement de la cellulite par Brachy-Myotherapie

Publié le Publié dans Non classifié(e)
  1. Qu’est-ce la cellulite.

La cellulite correspond à un dépôt de graisse sous cutanée qui s’accumule préférentiellement sur les cuisses, les fesses et les hanches. Encore appelé peau d’orange, il doit son nom à l’aspect de la peau qui semble moins lisse et légèrement bosselée.

  1. Les 3 types de cellulites.

  • Il y a tout d’abord la cellulite adipeuse qui est indolore au touche et qui apparait quand on pince la peau.
  • La cellulite aqueuse ou œdémateuse associée a une rétention d’eau importante.
  • La cellulite fibreuse qui est-elle douloureuse au touche et qui est installée depuis plus longtemps que les deux autres.
  1. Les traitements classiques.

Il existe une multitude de traitements qui en général n’ont pas des résultats durable mais qui malgré tout ont une efficacité observable à court terme. Ces techniques sont plus ou moins radicales et vont de l’application d’une simple crème à la douloureuse liposucion.

  1. Pourquoi n’y a-t-il aucun traitement durable contre la cellulite.

On se demande toujours pourquoi aucun traitement n’est réellement durable. Pourquoi n’y a-t-il pas de traitement définitif à ce problème d’origine esthétique. Comme bien souvent dans ces cas de figures c’est parce que l’on ne s’attaque pas à l’origine du problème. On traite les symptômes sans en traiter la cause. Ça revient à prendre des anti-inflammatoires contre de l’arthrose alors qu’il ne fait que masquer la douleur sans jamais la guérir.

  1. Traitement de la cellulite par Brachy-Myotherapie.

Il a été observé chez de nombreuses patientes traitées par Myotherapie pour des problèmes autres comme le mal de dos, des migraines ou de l’arthrose que la cellulite disparaissait ou diminuée significativement après un traitement par Myotherapie. Il semblerait que le traitement de 3 muscles en particuliers est lies à ces résultats. Ces muscles sont situés dans la région pelvienne et du bassin. Il n’existe pas encore d’étude réalisée pour cette pathologie pour que la société internationale de brachy-myotherapie puisse émettre une hypothèse sur le processus engage. Mais il semblerait que ces muscles contractures compriment les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cela entraînerait une accumulation de déchets et la congestion des adipocytes responsable de l’apparition de la cellulite.